Date : 07/10/2017

Inscription manche 1 féminine et masculine

Les fiches d'inscriptions pour la manche 1 à Abbeville sont disponibles dans l'onglet "compétitions"

Catégorie : Date début : Date fin :
Pour la recherche, sélectionner un critère
Hobart 2017 - Carnet de bord - Mercredi 19 juillet
Catégorie : Compétitons internationales
Date : 19/07/2017

Avant dernier match du round robin pour les U19M, et dernière occasion de scorer au maximum face aux Argentins, afin de remonter dans le tableau. Les bleus sont appliqués, et déroulent mécaniquement leurs automatismes. Ils inscrivent un but toutes les 2 minutes jusqu’à avoir 4-0 à la 8ème. 2 points supplémentaires avant la mi-temps, 6-0, on se dit que c’est pas mal, mais il en faut plus. Pas de relâchement donc pour les Français, qui construisent le jeu. A la 17ème minute, Un départ milieu de terrain pour 3 joueurs esseulés, un shoot et c’est le 7ème but. Action similaire 1 minute plus tard, ça passe tout droit ; la vitesse d’exécution et de palmage des Français ne laisse aucune chance aux Argentins. Les bleus ont ensuite un temps faible à gérer, avec 2 prisons en cours. Ils ne seront que peu inquiétés, temporisant come il se doit dans le coin. Après cette petite phase défensive, retour à l’attaque : les bleus posent le jeu sur le mur droit, avancent dans le coin, reprennent un peu d’espace, ressortent du mur en diagonale, un coup de palme, un shoot, et l’ailier gauche qui est bien présent pour fermer le but : 9-0. Sur la fin de rencontre, c’est une démonstration française, avec des débordements à droite, à gauche, recentrages, et buts. Score final 13-0, mission accomplie cette fois-ci.

Les Français de moins de 23 ans rencontrent la Colombie pour ce dernier match de round robin. En jeu, la 3ème place de cette phase de poule, qui assure de rencontrer un adversaire plus faible lors du quart de finale. Comme face aux Australiens, les Français font le jeu en début de rencontre. En puissance pour remonter le long du mur, les recentrages à plat ruinent cependant les efforts fournis : il faut continuer en profondeur. Après une série de coups francs devant les buts colombiens, le palet rentre 2 fois dans le volume, mais les buts sont refusés. Les Français conservent des avantages de coup franc, mais ne réussiront pas à ouvrir le score en première mi-temps : 0-0. En début de seconde période, alors que les Colombiens jouent à 5, ils mettent la pression aux Français et inscrivent le premier but. Double peine, un bleu est envoyé en prison. A la 21ème minute, les Français se libèrent. Un mouvement part du mur droit, recentrage vers le but et l’ailier gauche pour fermer et égaliser : 1-1. Les Français pressent encore, et poussent les Colombiens à la faute : les prisons s’enchaînent. Sur une ouverture colombienne, un bleu intercepte le palet, et le groupe suit pour mettre une nouvelle fois la pression dans le camp colombien. Coup franc à suivre, et but à 1 minute 30 de la fin du match : 2 à 1. On compte les secondes en cette fin de rencontre, les Français multiplient les apnées pour bloquer le palet chez les Colombiens et ainsi, se mettre en sécurité. C’est gagné ! Avec cette victoire, la France passe devant la Colombie dans le tableau du round robin.

Après les U19M, c’est au tour des filles de moins de 23 ans d’affronter la Colombie. Les 2 nations sont du même niveau, on se souvient de la petite finale haletante de Castellon il y a deux ans. Comme à leur habitude, les Françaises démarrent la rencontre à fond, et portent le jeu chez leurs adversaires. Cela finit par payer, elles ouvrent le score à la 6ème minute : 1-0. Puis, c’est la baisse de régime. Au tour des Colombiennes de prendre possession du palet, et d’enchainer les coups francs chez les bleues. Le temps de laisser passer l’orage, de profiter d’une prison colombienne, d’un coup franc devant les buts de la Colombie pour porter le danger. Les Françaises bénéficient d’un tir de pénalité à la 13ème minute : tir en cloche dans le coin du but, validé. 2-0 pour la France. Les bleues démarreront la seconde période à 5, ayant été sanctionnées d’une prison à la dernière seconde. Les Colombiennes en profitent tout de suite sur l’engagement, débordent par la gauche, et finissent dans le but : 2-1. De retour à 6, les Française repartent pour un pressing. Attention cependant aux contres, lorsque les Colombiennes reprennent possession du palet, elles avancent bien et mettent la défense française à l’envers. A la 22ème minute, une Colombienne est en prison. Le palet passe de droite à gauche dans le tiers offensif du terrain, les bleues fixent le jeu, puis retour plein centre. Un Française arrive lancée sur la droite et achève l’action : 3-1. On tente un nouveau L du côté de l’attaque française, ça ne passe pas loin, mais une obstruction sauve les Colombiennes. A 3 minutes de la fin, 2 Françaises sont en prison : temps faible bien géré. On est dans la dernière minute, le jeu est dans le coin colombien, et un contre est lancée par les Sud-Américaines. La défense française revient mais ne rattrapera pas le mouvement colombien. But, et score final 3-2. Victoire des bleues qui devraient obtenir la 4ème place du round robin.

Dernier match de round robin pour nos Français, avec les U19M qui rencontrent l’Afrique du Sud. La première attaque vient des Sud-Africains, mais les Français absorbent l’impact. Ils arrivent ensuite à remonter le long du mur et porter le danger dans le camp sud-af. S’en suite une série de coups francs bien placés, devant le but de l’Afrique du Sud. Les bleus aimeraient faire vivre un peu plus le palet, et se laissent emporter à l’énervement lorsque la défense adverse le bloque pendant de longues secondes dans le coin : inutilement, les bleus ne récoltent que des prisons à ce jeu là. Il faut attendre la reprise du jeu et la 17ème minute pour voir enfin le premier but. Il est français, sur une très belle passe sous le corps, récupérée par l’ailier qui fait un joli shoot en cloche, intercepté à la retombée mais avec le poing : c’est donc un but de pénalité qui est accordé. 1-0. Les Sud-Africains poussent alors à nouveau. Ils bénéficient régulièrement de l’avantage numérique, les Français enchaînant les prisons. Sur tir de pénalité à la 21ème, ils égalisent 1 partout. 3 minutes plus tard, le palet rentre dans le volume du but des Français réduits à 4, mais il ne sera pas accordé. Au tour des Français, profitant d’un moment de jeu à 6, de porter à nouveau le danger dans le camp adverse. Coup franc face au but, et toute l’équipe s’engouffre pour inscrire le 2ème point de la partie : 2-1. Sur l’engagement suivant, ça va très vite, les Français sont en mouvement, et filent au but. Obstruction du dernier défenseur et très logiquement, le but de pénalité est accordé. 3-1, il ne reste au Français qu’à tenir le score jusqu’à la fin, ce qu’ils font à l’énergie, se retrouvant même à 3 joueurs en prisons. Les bleus n’auront pas réussi à remonter au goal average, mais auront tout de même réalisé la belle performance de n’encaisser que 2 buts au cours de ce round robin.

Auteur : Rémy GILLET
Hobart 2017 - Carnet de bord - Mardi 18 juillet
Catégorie : Compétitons internationales
Date : 18/07/2017

Deux matches au programme des U23M en ce mardi 18 juillet ; et on commence avec le Canada, histoire de se mettre en jambes. Pas de grosse difficulté rencontrée dans cette partie, les Français enchaînent les buts de manière régulière au cours de la première mi-temps, ils mènent 5 à 0. Mais attention à ne pas s’endormir. Le recadrage de Loïc, l’entraineur des bleus, est là pour mettre ses joueurs dans les conditions du match qui les opposera à l’Australie en fin de journée. Il s’agit donc d’appliquer les consignes à la lettre, faire vivre le palet et suivre les shoots. La seconde période suivra globalement le même scénario que la première, 5 nouveaux buts pour les blues, mais quelques incursions canadiennes rappellent aux Français qu’il faut rester vigilent tout au long du match. Score final 10-0.

 

Après les déconvenues de ces deux derniers jours, on attend beaucoup des filles aujourd’hui contre l’Australie. Les Françaises mettent une bonne pression en début de match. Les filles vont dans le camp australien, mais sont repoussées dans le coin à chaque fois. Les Australiennes cherchent à peine à se sortir de ce coin, il leur suffit d’attendre une faute française pour se dégager de 5 mètres sur le coup franc suivant. Mais à force de persévérance, les bleues finissent par trouver la faille et marquent à la 7ème minute de jeu. A deux minutes de la mi-temps, un recentrage hasardeux sur une relance expose la France au contre de l’Australie : c’est l’égalisation 1 partout. En début de seconde période, les Françaises sont dans le camp australien, mais il manque un peu de soutien pour concrétiser ces 5 minutes de domination territoriale. Les replacements sont lents, et on tremble devant un contre australien. De retour dans le camp français, les bleues interceptent et contrent à la 22ème minute : après une apnée de 20m, c’est un but qui donne l’avantage à la France 2-1. La fin de match sera à couper le souffle. Les Australiennes assiègent la défense française, et les bleues se retrouveront la plupart du temps à 4 ou 5 dans l’eau, les prisons s’enchainant. 2 coups francs devant les buts français ne passent pas loin. Elles tiennent, on ne sait trop comment, mais elles tiennent, et conservent leur maigre avantage jusqu’au coup de sifflet final. Applaudissements dans le camp français, déception des supporters australiens, et une victoire 2-1 qui marque peut être le réveil des bleues.

Contre le Canada, l’objectif des U19 est clair : inscrire le maximum de buts pour passer devant l’Angleterre au classement du round robin. La barre est fixée à +10, mais les entraîneurs ont également choisi de faire tourner l’effectif, et de proposer du jeu propre et ouvert. Les bleus mettent du temps à rentrer dans la partie. Il faut attendre que 2 Canadiens soient en prisons, qu’une séquence de jeu fatigue les 4 joueurs restant, pour enfin débloquer le compteur et inscrire le premier but après 11 minutes de jeu. Les Français inscriront ensuite 2 buts en 4 minutes, virant en tête à la mi-temps sur le score de 3 à 0. Ca palme enfin du côté des bleus. En début de seconde mi-temps, les Français pressent à nouveau les Canadiens ; le palet est dans le coin droit, et remonte le long du mur pour finir dans le but. La consigne était de ne pas faire le L, mais quand ça marche … Il y a quand même un peu de négligence chez les bleus, avec notamment cette prison sur mauvais changement à la 19ème minute de jeu. Les Canadiens n’arrivent pas à exploiter ce jeu à 6 contre 4, heureusement pour les Français. Encore 2 buts inscrits à la 24èm et la 26ème minute, 6-0. Pour finir, à la dernière seconde, le 7ème but français scelle le match. 7-0, malgré la victoire, l’objectif initial n’est pas atteint : la France reste 2ème du classement provisoire du round robin.

 

France-Australie, une belle affiche chez les garçons de moins de 23 ans, avec le 4ème contre le 5ème du round robin : match décisif pour se retrouver dans la première moitié de classement et ainsi éviter de se mettre en danger lors des quarts de finale. Les Français commencent fort la rencontre et font franchir le volume au palet au bout d’un peu plus d’une minute de jeu ; le but sera refusé, mais la tonalité de la partie est donnée. Sur leurs coups francs, les Australiens comme à leur habitude tentent l’ouverture, mais sont systématiquement chassés par des Français rapide à surgir. A la 6ème minute de jeu, le capitaine français écope d’une minute de prison. A 6 contre 5, les Australiens font une incursion dans le camp des bleus, sans pour autant inquiéter la défense. A la 10ème minute, c’est l’Australie qui est sanctionnée. La France va jouer à 6 contre 5 ? Non, une prison française vient rééquilibrer les équipes. Les bleus pressent toujours, et sur coup franc à la 13ème minute, ils débloquent enfin le compteur : 1-0. Sur l’engagement suivant, le rouleau compresseur bleu agit une nouvelle fois et permet d’aggraver le score avant le repos : 2-0, de quoi faure baisser le moral des Australiens. En seconde période, les Frenchies étouffent à nouveau les Aussies, qui enchainent les phases défensives. Il y a des bleus partout. Même lors des phases de jeu où les Français sont en infériorité numérique, ils répondent présents. Il faudra cependant attendre la 25ème minute de jeu pour voir le 3ème but arriver, et mettre les Français dans une situation confortable pour la fin de ce match. Il n’y a que dans les 30 dernières secondes de la rencontre que les Australiens vont porter le danger dans le camp français : on bloque dans le coin, on attend que ça passe, et c’est la victoire des bleus 3 buts à 0 !

Auteur : Rémy GILLET
» Partager cette page :