Catégorie : Date début : Date fin :
Pour la recherche, sélectionner un critère
Hobart 2017 - Carnet de bord - Jeudi 20 juillet
Catégorie : Compétitons internationales
Date : 20/07/2017

Le premier quart de finale pour les équipes de France est pour l’équipe féminine de moins de 23 ans, contre la Grande Bretagne. Les Françaises qui d’habitude démarrent fort leurs rencontres sont cette fois-ci cueillies dès l’entame de match par une Anglaise qui s’échappe du paquet formé au milieu de terrain à l’engagement. Elle file au but et permet à son équipe d’ouvrir le score 1-0. Les bleues se ressaisissent et ne sont pas loin de marquer à 2 reprises. Les Anglaises gèrent leur défense, avant de retourner dans le camp français, et l’assiéger. Attention à ne pas retourner dans les travers des fautes de poing et de crosse pour les Françaises ; elles subissent pendant plus de 5 minutes avant d’encaisser un deuxième but sur coup franc à la 11ème minute. A 1’30 de la mi-temps, coup franc à l’avantage des Françaises devant les buts anglais, mais la défense est hermétique et les Anglaises vont se mettre en sécurité dans le coin. C’est la mi-temps. Pendant les 3 première minutes à la reprise, les bleues campent chez les Britanniques. Nouveau coup franc devant les buts, mais ça ne rentre toujours pas. S’en suit un temps faible pour les Françaises réduites à 5, bien géré. Le coach Max demande maintenant à ses filles de tout jouer plein centre, il n’y a plus rien à perdre, il faut mettre la pression en direction du but adverse. Après une séquence de jeu en milieu de terrain, une Française s’échappe, ses coéquipières l’accompagnent jusqu’au but et provoquent la faute des Anglaises. 2 joueuses adverse en prison, les bleues poussent sur le coup franc mais le palet ne sort pas du paquet… jusqu’à ce qu’une Anglaise trouve la faille et parte sur un contre de 20 mètre pour inscrire le 3ème but, à 4minutes 30 de la fin du match. Les Françaises ne lâchent pas, réussissent à inscrire un but alors qu’il ne reste que 3 minutes à jouer. Ca ne sera pas suffisant, elles s’inclinent en quart de finale sur le même score qu’en round robin face à ces Anglaises, 3-1. Souhaitons-leur de se reprendre pour le match de bas de classement à 17h50.

 

Favoris dans ce quart de finale face au Canada, les U19 français ont pour consigne de démarrer avec un but dès l’engagement : ça sera fait sur l’action suivante, avec un coup franc concrétisé dès la 2ème minute de jeu. Les Canadiens répliquent, mais les Français ont de la place en défense, pour se permettre un changement d’aile à 2 mètres de leurs buts. Retour à l’attaque pour les bleus. Deux occasions ratées, la troisième sera la bonne avec un palet qui part milieu de terrain et la vitesse de mouvement des Français : but à la 7ème minute, 2-0. Le Canada tente de nouvelles attaques et sème le trouble dans la zone de remplacements française. Le temps de reprendre leurs esprits, les bleuets fraîchement rentrés poussent fort le long du mur droit et placent le jeu dans le camp canadien. 3ème but refusé, mais peu importe, sur le temps de jeu suivant, c’est dedans : 3-0 à la 11ème. La résistance canadienne s’effrite, elle encaisse un 4ème but 2 minutes plus tard. A la reprise, les Français démarrent par un tube, mouvement collectif groupé plein centre du terrain, et marquent tout de suite : 5-0. Dans cette seconde mi-temps, les Français monopolisent les palets et baladent les Canadiens de droite à gauche. Ils inscriront encore 3 buts pour terminer sur le score de 8-0 et s’offrir cette demi-finale qui leur tendait les bras. Au programme de l’après midi : décompression dans un parc animalier pour rencontrer la faune locale.

Quart de finale sous pression pour les U23M. Ils rencontrent l’Afrique du Sud, battue en phase de poule, mais qui va présenter un autre visage au cours de ce match. Les premières actions de la partie sont françaises, mais les Sud-Af sont bien présents. Ils ont révisé le jeu des Français en vidéo, on les voit couper les lancements français. A la 5ème minute, après une phase de jeu dans le coin droit sud-africain, les Français obliquent vers le but et obtiennent un tir de pénalité : il est marqué, les bleus mènent 1 à 0. Sur l’engagement suivant, l’Afrique du Sud est dans le camp des Français, qui temporisent dans le coin avant de relancer. Peu de fautes pour le moment, on assiste à de longues phases de jeu sans arrêt de l’arbitre, et on se dit que le physique des Français devrait les aider en fin de rencontre. Première prison pour un Sud-Africain à la 11ème minute, qui ne profite pas aux bleus. A la 14ème minute, ce sont eux qui sont sanctionnés de 2 prisons. L’Afrique du Sud ouvre de la droite vers le milieu de terrain, heureusement ils sont sanctionnés de 2 fautes successives, rendant le palet aux bleus. A la mi-temps, le capitaine Maxime Piaser galvanise ses troupes. Ca pousse fort en début de seconde période dans les buts d’Afrique du Sud, mais une faute et une prison française vient stopper les efforts. Le jeu est plus haché en deuxième période, les fautes s’enchaînent. A la 23ème, alors que les Français tentent de mettre un peu de vitesse dans le jeu, un contre sud-africain est à 2 doigts d’offrir l’égalisation, mais heureusement, la défense revient vite. 2 coups françs à suivre dans les buts français. Il reste 3 minutes 30 à jouer et les Sud-Af mettent une nouvelle salve. Le palet arrive dans le coin du but français… « No goal », faute de poing. Trente secondes plus tard, même action, mais pour les bleus cette fois-ci : but refusé également. Le score est toujours de 1 à 0, on ne respire plus dans le camp des supporters français. Les bleus jouent la plupart du temps à 5, et subissent encore les attaques. A 45 secondes de la fin, nouveau but sud-africain refusé par les arbitres pour faute de poing. Le buzzer retentit, c’est la fin de match. Que cela aura été difficile pour nos Français de se qualifier, mais cette fois-ci, ils passent en demi-finale.

 

Fin de journée pour les U23F qui doivent se remotiver pour atteindre la 5ème place de ces mondiaux. Elles doivent d’abord battre le Canada pour tenter cette place d’honneur demain. Les bleus commencent bien la partie, la France pousse et le premier tir dans les buts canadiens n’est pas validé. C’est à la 4ème minute que les Françaises ouvrent le score. Elles continuent à presser leurs adversaires, envoyant de multiples salves d’attaque, avec succès, car elles inscrivent 2 autres buts dans les 3 minutes qui suivent. Sur une jolie passe de recentrage, l’avant bleue s’empare du palet et glisse un petit shoot sous son adversaire : 4-0 à la 12ème minute de jeu. En début de deuxième mi-temps, les Canadiennes qui n’avaient pas encore réussi un incursion dans le camp français, s’offrent une occasion de but et la concrétise. Beau réalisme du côté canadien, 4-1. Sarah Cuvellier, l’entraineur de cette équipe de France redonne les consignes : on tir derrière la défense canadienne. Car cette équipe montre de solides arguments en défense, revenant systématiquement sur les murs, dans les coins, mettant les palets en protection par des retournés. Les bleuettes arriveront à percer à 2 reprise cette défense, et remportent le match 6 buts à 1.

Auteur : Rémy GILLET
Hobart 2017 - Carnet de bord - Mercredi 19 juillet
Catégorie : Compétitons internationales
Date : 19/07/2017

Avant dernier match du round robin pour les U19M, et dernière occasion de scorer au maximum face aux Argentins, afin de remonter dans le tableau. Les bleus sont appliqués, et déroulent mécaniquement leurs automatismes. Ils inscrivent un but toutes les 2 minutes jusqu’à avoir 4-0 à la 8ème. 2 points supplémentaires avant la mi-temps, 6-0, on se dit que c’est pas mal, mais il en faut plus. Pas de relâchement donc pour les Français, qui construisent le jeu. A la 17ème minute, Un départ milieu de terrain pour 3 joueurs esseulés, un shoot et c’est le 7ème but. Action similaire 1 minute plus tard, ça passe tout droit ; la vitesse d’exécution et de palmage des Français ne laisse aucune chance aux Argentins. Les bleus ont ensuite un temps faible à gérer, avec 2 prisons en cours. Ils ne seront que peu inquiétés, temporisant come il se doit dans le coin. Après cette petite phase défensive, retour à l’attaque : les bleus posent le jeu sur le mur droit, avancent dans le coin, reprennent un peu d’espace, ressortent du mur en diagonale, un coup de palme, un shoot, et l’ailier gauche qui est bien présent pour fermer le but : 9-0. Sur la fin de rencontre, c’est une démonstration française, avec des débordements à droite, à gauche, recentrages, et buts. Score final 13-0, mission accomplie cette fois-ci.

Les Français de moins de 23 ans rencontrent la Colombie pour ce dernier match de round robin. En jeu, la 3ème place de cette phase de poule, qui assure de rencontrer un adversaire plus faible lors du quart de finale. Comme face aux Australiens, les Français font le jeu en début de rencontre. En puissance pour remonter le long du mur, les recentrages à plat ruinent cependant les efforts fournis : il faut continuer en profondeur. Après une série de coups francs devant les buts colombiens, le palet rentre 2 fois dans le volume, mais les buts sont refusés. Les Français conservent des avantages de coup franc, mais ne réussiront pas à ouvrir le score en première mi-temps : 0-0. En début de seconde période, alors que les Colombiens jouent à 5, ils mettent la pression aux Français et inscrivent le premier but. Double peine, un bleu est envoyé en prison. A la 21ème minute, les Français se libèrent. Un mouvement part du mur droit, recentrage vers le but et l’ailier gauche pour fermer et égaliser : 1-1. Les Français pressent encore, et poussent les Colombiens à la faute : les prisons s’enchaînent. Sur une ouverture colombienne, un bleu intercepte le palet, et le groupe suit pour mettre une nouvelle fois la pression dans le camp colombien. Coup franc à suivre, et but à 1 minute 30 de la fin du match : 2 à 1. On compte les secondes en cette fin de rencontre, les Français multiplient les apnées pour bloquer le palet chez les Colombiens et ainsi, se mettre en sécurité. C’est gagné ! Avec cette victoire, la France passe devant la Colombie dans le tableau du round robin.

Après les U19M, c’est au tour des filles de moins de 23 ans d’affronter la Colombie. Les 2 nations sont du même niveau, on se souvient de la petite finale haletante de Castellon il y a deux ans. Comme à leur habitude, les Françaises démarrent la rencontre à fond, et portent le jeu chez leurs adversaires. Cela finit par payer, elles ouvrent le score à la 6ème minute : 1-0. Puis, c’est la baisse de régime. Au tour des Colombiennes de prendre possession du palet, et d’enchainer les coups francs chez les bleues. Le temps de laisser passer l’orage, de profiter d’une prison colombienne, d’un coup franc devant les buts de la Colombie pour porter le danger. Les Françaises bénéficient d’un tir de pénalité à la 13ème minute : tir en cloche dans le coin du but, validé. 2-0 pour la France. Les bleues démarreront la seconde période à 5, ayant été sanctionnées d’une prison à la dernière seconde. Les Colombiennes en profitent tout de suite sur l’engagement, débordent par la gauche, et finissent dans le but : 2-1. De retour à 6, les Française repartent pour un pressing. Attention cependant aux contres, lorsque les Colombiennes reprennent possession du palet, elles avancent bien et mettent la défense française à l’envers. A la 22ème minute, une Colombienne est en prison. Le palet passe de droite à gauche dans le tiers offensif du terrain, les bleues fixent le jeu, puis retour plein centre. Un Française arrive lancée sur la droite et achève l’action : 3-1. On tente un nouveau L du côté de l’attaque française, ça ne passe pas loin, mais une obstruction sauve les Colombiennes. A 3 minutes de la fin, 2 Françaises sont en prison : temps faible bien géré. On est dans la dernière minute, le jeu est dans le coin colombien, et un contre est lancée par les Sud-Américaines. La défense française revient mais ne rattrapera pas le mouvement colombien. But, et score final 3-2. Victoire des bleues qui devraient obtenir la 4ème place du round robin.

Dernier match de round robin pour nos Français, avec les U19M qui rencontrent l’Afrique du Sud. La première attaque vient des Sud-Africains, mais les Français absorbent l’impact. Ils arrivent ensuite à remonter le long du mur et porter le danger dans le camp sud-af. S’en suite une série de coups francs bien placés, devant le but de l’Afrique du Sud. Les bleus aimeraient faire vivre un peu plus le palet, et se laissent emporter à l’énervement lorsque la défense adverse le bloque pendant de longues secondes dans le coin : inutilement, les bleus ne récoltent que des prisons à ce jeu là. Il faut attendre la reprise du jeu et la 17ème minute pour voir enfin le premier but. Il est français, sur une très belle passe sous le corps, récupérée par l’ailier qui fait un joli shoot en cloche, intercepté à la retombée mais avec le poing : c’est donc un but de pénalité qui est accordé. 1-0. Les Sud-Africains poussent alors à nouveau. Ils bénéficient régulièrement de l’avantage numérique, les Français enchaînant les prisons. Sur tir de pénalité à la 21ème, ils égalisent 1 partout. 3 minutes plus tard, le palet rentre dans le volume du but des Français réduits à 4, mais il ne sera pas accordé. Au tour des Français, profitant d’un moment de jeu à 6, de porter à nouveau le danger dans le camp adverse. Coup franc face au but, et toute l’équipe s’engouffre pour inscrire le 2ème point de la partie : 2-1. Sur l’engagement suivant, ça va très vite, les Français sont en mouvement, et filent au but. Obstruction du dernier défenseur et très logiquement, le but de pénalité est accordé. 3-1, il ne reste au Français qu’à tenir le score jusqu’à la fin, ce qu’ils font à l’énergie, se retrouvant même à 3 joueurs en prisons. Les bleus n’auront pas réussi à remonter au goal average, mais auront tout de même réalisé la belle performance de n’encaisser que 2 buts au cours de ce round robin.

Auteur : Rémy GILLET
» Partager cette page :